Catégories

Nous contacter

T2 vs G2: lequel choisir

Publié le : 10/05/2014 00:39:21
Catégories : Tests comparatifs

Comparatif Détecteur de métaux teknetics T2 vs Teknetics G2

Le T2 Classique est depuis plusieurs années le détecteur haut de gamme le plus vendu au monde, et la demande pour ce dernier est toujours très importante que ce soit en Europe et aux USA pour la détection de loisir, ou en Afrique/Australie pour la recherche d’or natif. Le G2 arrivé il y a un peu après et conçu par Dave Johnson qui avait conçu il y a 20 ans le Redoutable chez Tesoro, a fait une entrée très remarquée sur le marché et talonne dorénavant son ainé si bien que beaucoup de prospecteurs se demandent lequel choisir. Le but de cet article est de vous faciliter la tâche mais aussi de faire une mise au point importante sur les fréquences.

Nouveaux détecteurs, nouvelles fréquences

A de nombreuses reprises nous avons abordé le thème des fréquences sur ce site ou dans notre magazine. Au même titre que le disque, ce facteur est l’un des éléments déterminant qui doit guider votre choix. Depuis l’avènement des détecteurs haute-fréquence (17-22kHz), ce segment a explosé. Ainsi la plupart des détecteurs haut de gamme ayant le vent en poupe opèrent à cette fréquence. D’un autre côté, les détecteurs haut de gamme en basse fréquence (2-8kHz) ont depuis largement décliné en termes de vente au profit des hautes-fréquences mais aussi d’un nouveau type de machine opérant à fréquence moyenne haute. Tesoro puis Teknetics et récemment Garrett ont opté pour la fréquence moyenne-haute de 14kHz. Si les ventes des Garrett AT Pro et Cibola restent faibles en France, la donne est différente pour les T2 et T2 Black UPG qui sont souvent en rupture de stock mondiale compte tenu de la forte demande mondiale notamment de l’Afrique comme nous vous l’avons expliqué il y a quelques numéros dans le magazine. La fréquence 14Khz cumule les avantages d’un appareil haute et basse fréquence, d’où l’engouement pour cette fréquence, d’autant que le T2 outre cette fréquence intéressante est par ailleurs très performant et simple à utiliser. Sa version limitée “Black LTD UPG” (qui succède en 2015 à la version BLACK LTD) offre de surcroit 2 modes permettant de gagner en profondeur sur petites cibles (Boost Process - BP) ou grosse masse (Cache Locator - CL), ainsi qu’un mode FAST pour les terrains pollués, un blindage digital (DST) pour une grande stabilité comme sur le G2, ainsi qu’un réglage du volume fer. Ainsi le T2 UPG intégre en une seule machine, la puissance et la polyvalence du T2 avec la précision/stabilité/réactivité en terrain pollué du G2. Qu’en est il cependant du choix G2 / T2 CLASSIQUE ?

Ce qu’il faut savoir savoir sur les fréquences

Expliquer les différences entre les fréquences est assez ardu, voilà pourquoi on a souvent schématisé de manière peut-être trop excessive les forces et faiblesses des différentes tranches de fréquence (cf tableau ci-contre). Il est aujourd’hui important de préciser les choses.

On a souvent expliqué que les détecteurs basses-fréquences étaient meilleurs sur gros modules que sur petits modules. Il est vrai qu’une petite cible, et c’est d’autant plus vrai si c’est un alliage (potin, billon, électrum...) est difficile à détecter avec ce genre de fréquence surtout si elle se trouve un peu profondément. D’un autre coté, ce genre de cibles se trouve souvent sur des lieux de vie ou de passages depuis plusieurs siècles ou millénaires. Ce genre de lieu est caractérisé par une forte minéralisation et/ou une pollution accrue en petits objets ferreux (clous...) notamment s’il s’agit de ruines. Ces deux obstacles créent une sorte de barrière qui empêche la plupart des détecteurs de pénétrer le sol à plus de 5-10cm. C’est seulement à partir de 14kHz que les performances s’améliorent sur terrains dits difficiles.

Par contre, si vous baladez votre détecteur en foret, au mieux de nulle part, votre détecteur basse fréquence ne sera pas gêné et donnera la meilleur de lui même permettant ainsi de trouver une pièce de 10ct napoléon à plus de 30cm si votre détecteur est équipé d’un grand disque SEF ou ULTIMATE.

Les prospecteurs privilégient les lieux chargés d’histoire afin de maximiser les éventuelles trouvailles; il s’agit donc de terrains difficiles. Ceci explique que les détecteurs hautes-fréquences aient le vent en poupe.

A partir de 17kHz, la minéralisation du sol entame beaucoup moins les performances de la machine, et la compensation d’effet de sol n’est pas systématiquement requise. Ces machines n’ont aucun problème pour détecter les cibles difficiles (alliages) du moins, pour qui balaie lentement et sait les écouter. Ces détecteurs sont généralement plus réactifs que les détecteurs basses-fréquences ce qui leur permet de proposer d’excellente performances dans les cimetières de clous, comme le G2 lors de la détection dans le château que nous évoquons dans la section prospection. Dans un terrain peu pollué, les performances entre les fréquences opposées se rapprochent ce qui induit qu’un détecteur haute fréquence peut aussi trouver un 10ct napoléon à 30cm sur terrain neutre à condition d’être équipé d’un grand disque. Par contre, en terrain pollué, le détecteur basse fréquence verra ses performances chuter de manière phénoménale.

Les détecteurs moyennes-fréquences (10-12kHz) offrent eux des performances moyennes. C’est peut-être pour cela que les 3dernières machines lancées par Tesoro opéraient à 14 et 17Khz. Pourquoi alors lancer sur le marché un nouveau détecteur à 10kHz avec l’Outlaw alors qu’aucune marque ne propose plus ces fréquences (cf news).

La fréquence de 14kHz offre un excellent compromis puisque les performances en terrain propres sont excellentes notamment sur petites cibles et alliages mais aussi sur gros modules et que sur terrain pollué, elles sont bien meilleures que les appareils basse ou moyenne fréquence, mais reste encore en deçà de celles des appareils haute fréquence.

Au vu de cela on comprend pourquoi les appareils 4-8kHz et 10-12kHz à plus de 500 euros se vendent de moins en moins, les prospecteurs préférant investir directement dans des appareils à 14 ou 17-22kHz. Les appareils basses-fréquences sont désormais cantonnés aux appareils d’entrée de gamme. En fait, même pour une détection en forêt ou en prairie nécessitant un gain de puissance accru (pour traverser humus ou herbe), un 14kHz type T2 fera largement l’affaire. Ce sera aussi un excellent complément à un appareil haute-fréquence..

Le T2, est un appareil polyvalent passe partout !

Le T2 est tout d’abord un détecteur qui s’adresse à tous les publics. Il est simple à utiliser, mono ou multiton et très performant sur tout type de terrain ou de cible grâce à sa fréquence passe partout de 14kHz. Il est aussi bon que le G2 à la plage sur sable noit mouillé mais un peu plus bruyant. Le T2 UPG lui, sera aussi silencieux que le G2 grâce à la technologie DST que vous pouvez d’ailleurs retirer si vous voulez gagner en puissance.

Le T2 passe bien sur tout type de terrain. Il sera cependant moins à l’aise qu’un G2 sur terrain pollué ou minéralisé. D’une manière générale le T2 se débrouille bien mais excelle sur terrain propre, pour une détection de tous les jours. Si vous décidez de l’emmener sur un ancien habitat, il se débrouillera aussi très bien comme l’atteste les nombreuses trouvailles que les autres détecteurs ne parviennent pas à détecter.

Ces performances sur tout type de cible et terrain sont appréciées des prospecteurs chevronnés, d’autant que le T2 est pourvu de nombreux réglages qui vous permettront d’affiner ses performances. Ceci est encore plus vrai avec la version limitée “black” et ses nouveaux modes.

A qui s’adresse le G2, appareil plus spécifique

Le G2 est moins polyvalent que le T2 de par sa fréquence de 19kHz. Il propose aussi moins de réglage. Si vous détectez sur des terrains peu pollués ou peu minéralisés comme 90% des prospecteurs, alors nul ne sert d’investir dans un G2 à une exception près.

En effet, comme nous l’avons détaillé dans le n°40, le G2 se révèle un excellent détecteur sur sable mouillé /noir de plage, ce qui est incroyable vu qu’il s’agit d’un monofréquence. A ce titre il a déjà séduit des centaines de prospecteurs qui souhaitent faire un usage mixte plage-terre intérieure de leur machine.

Cependant il ne faut pas oublier que le G2 est un appareil spécifique, dont la tache première est la recherche de petites cibles en terrain minéralisé ou très pollué en ferreux. Il sera excellent sur une ancienne habitation, ou une cave en terre battue voir en rivière. Ces excellentes performances qui font de lui le meilleur appareil haute fréquence le plus performant actuellement viennent du fait qu’il est conçu à partir d’un détecteur d’or conçu pour l’Afrique/Australie et donc des terrains très minéralisés (terres rouges ou noires).

En 2015, Teknetics a lancé le G2 UPG. Cette version propose des réglages intéressants qui le rendent encore plus précis mais ne permettent pas de gain en profondeur. En plus d'un nouvel écran rétro-éclairé, le G2 + UPG offre donc 4 nouveaux réglages par rapport au G2:

- Le VBREAK qui permet de déterminer à partir de quel niveau le fer sonne en grave ou aigu, ou bien ne sonne pas

- Le volume fer réglable

- Le volume sonore global réglable

- Un NOTCH

En résumé

Pour vous aider à choisir, voici les différents facteurs qui caractérisent un type de prospection (nature du terrain, type de cible recherché...). Il vous suffit d’additionner les points que marquent chaque détecteur en fonction de votre style de détection pour faire ensuite le total et choisir votre machine.

Petites cibles, Alliages (or, electrum, billon, potin...): T2 & G2

Gros modules (diamètre 30mm) : T2

Terrain très minéralisés : G2

Terrain saturés de clous : G2

Terrain propre : T2

Foret: T2

Prairie: T2

Champs: G2 ou T2

Plage sable sec: G2 ou T2

Plage sable mouillé: G2 ou T2

Rivière / caves : G2

Facilité d’utilisation: T2

Possibilités de réglages: T2

Evolutivité: G2 ou T2

Poids / maniabilité: G2

Vitesse de balayage modulable: T2

Qualité de rejet des métaux: G2 ou T2

Conclusions

Il y a 3 ans, nous vous avons conseillé d’investir dans deux appareils haut de gamme : un modèle basse fréquence et un haute fréquence. Aujourd’hui, ceci est toujours valable comme le prouve les très bonnes ventes de l’Eurotek PRO (7Khz) avec disques SEF; néanmoins vous pouvez remplacer ce basse fréquence par un T2 à 14kHz pour compléter votre appareil haute fréquence. C’est ce que des dizaines de prospecteurs commencent à faire en s’équipant d’un T2 et d’un G2.

Les disque NEL Tornado, CORS Scout et DETECH Ultimate et SEF disponibles pour Teknetics Alpha 2000/Delta 4000/Gamma 6000/Eurotek/Omega 8000 et G2 vous donnent la possibilité de gagner en profondeur et surface de détection. Ces disques sont également disponibles pour T2. L’appareil ne perd pas non plus en stabilité. Lors du test de ce disque sur un G2, nous avons trouvé une cloche antique à plus de 40 cm dans un champ !

La sortie du T2 UPG permet de trancher la question, car il intègre dans une même machine la puissance/polyvalence du T2 et la finesse/stabilité/précision du G2, le budget est hélas plus élevé que celui des T2 ou G2.

Pour finir, vous l’aurez compris, nous vous déconseillons fortement d’acheter ces détecteurs à plus de 1200 euros, fragiles et remplis de gadgets inutiles qui vous proposent monts et merveilles et notamment de changer de fréquence. En effet, mieux vaut acheter deux détecteurs à fréquence distincte et choisir lequel prendre selon le terrain que vous allez prospecter. En cas de panne, vous aurez toujours un détecteur de secours, c’est la solution adoptée par de nombreux prospecteurs.

 

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire